Bernard NACCACHE

P H O T O G R A P H I E

La boîte à lumière

Le moyen format

La planche contact pour le choix

À propos de mes images 

La plupart des images en studio ont été réalisées au moyen format (6x7) ou à la chambre (4x5 inches) avec des plans films (10,2x12,5 cm) ou du film avec négatif récupérable.

Les tirages, sur  papier baryté ont été quelques fois colorisés par des  virages au pinceau et par des colorants.

Les bords noirs, outre leurs aspects décoratifs, attestent de la volonté de garder l'intégralité du cadrage original de la prise de vue, le négatif n'étant pas recadré.

       

L'éclairage est soit du flash électronique de studio, soit du tungstène avec des poses longues (10/20 sec)

A partir d'une certaine époque le numérique s'est imposé, surtout en reportage. Je l'utilise avec la même rigueur de regard et de traitement.

Le photographie créatif retravaille ses photos, en argentique on appelait cela le maquillage, on trouve d'ailleurs ces outils dans PHOTOSHOP (densité +, densité-).

Le choix des  émulsions pour leurs caractéristiques de contraste et de grain et les virages faisaient partie de la palette expressive.

En extérieur, le mythique reflex 24x36 a avantageusement été remplacé par son équivalent numérique. La carte mémoire remplace les cartouches 36 poses qui remplissaient nos sacs. Les capteurs actuels ont atteint largement la capacité d'agrandissement d'un bon Kodachrome 25.

​

Résolument porté sur l'image informatique et la puissance de ses algorithmes, je retrouve la même expressivité qu'en laboratoire, la nuisance des produits chimiques en moins.

Coté objectifs, les grands angles (20 mm, 14x24 mm) restent mes préférés pour ce qu'ils apportent d'aération et de perspective.         

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK